Cours d'harmonie
 

INTRODUCTION


DÉFINITION


L'étude de l'harmonie tonale consiste à écrire pour quatre voix, pour quatre parties. Les raisons sont historiques mais tout de même assez logiques. Je ne développerai pas ce point pour me concentrer sur mon propos.

Les règles de l'harmonie tonale se sont développées pendant tout le Moyen-âge puis la Renaissance pour se fixer à l'époque baroque. Vinrent ensuite des caractéristiques de styles propres à chaque période, à chaque compositeur. Depuis ses balbutiements dans la deuxième partie du Moyen-âge, en Europe, l'harmonie tonale base toute sa construction sur la basse. Tout est là en harmonie. C'est sur la basse que se construisent les accords.


LES RÈGLES


La première règle que l’on apprend en harmonie et que nous mettrons en pratique dès le premier cours concerne l’indépendance des parties. Chacune des parties instrumentales ou vocales d’une harmonisation doit être indépendante. Ce qui signifie que l’alto ne va pas se mettre à jouer subitement trois notes identiques à la basse, parce que cela s’avère plus pratique pour nous. Nous veillerons donc à ce que chaque partie soit unique.


LES EXCEPTIONS


J’ai choisi de ne pas travailler sur l’écriture stylistique. Je vous donnerai souvent des informations du style : voici ce que Mozart aurait choisi de faire, ceci ne se trouvera pas avant le 19ème siècle assez avancé..., mais je ne vous demanderai pas d’écrire « dans le style de... ». Nous nous arrêterons avant d’aborder des sujets très difficiles comme les harmonisations très serrées ou ultra-chromatiques de la fin du romantisme.


LE QUATUOR VOCAL


J’ai choisi, à des fins pédagogiques, de travailler avec le quatuor vocal : soprano, alto, ténor et basse. Vous avez tous des besoins différents, il faut bien faire des choix. Au conservatoire, il y a longtemps, on travaillait soit pour quatuor vocal soit pour quatuor à cordes ; le quatuor vocal devait être écrit pour trois clefs d’ut et clef de fa. Les cours se sont ensuite concentrés sur le quatuor à cordes. Celui-ci oblige tout de même à maîtriser la clef d’ut 3 pour l’écriture de la partie de violon alto. L’avantage avec le quatuor vocal, c’est que l’on reste sur clef de sol (clef de fa). La clef de sol des ténors sera une clef octaviée, appelée « clef de sol 8 », ce qui signifie qu’elle sonnera une octave en dessous. On veillera à respecter un ambitus approprié à chaque voix, c’est-à-dire qu’il ne faudra pas écrire des notes trop aiguës ni trop graves. Voici l’ambitus que je propose de respecter :

L'ambitus du quatuor vocal

Si vous étiez amenés à écrire pour un chœur professionnel, vous pourriez envisager de pousser un peu les sopranos et ténors dans les aigus. A l’inverse, si vous deviez écrire pour un chœur amateur, il serait bon de se renseigner sur les possibilités de chaque pupitre. Si vous n’avez pas l’intention d’écrire pour chœur, cela n’a aucune importance ; le choix du quatuor vocal est un moyen, pas une fin.


LA MÉTHODE


Les cours ne seront pas tous construits de manière strictement identique mais certaines choses reviendront presque systématiquement :

1. Une partie Rappel ou Définition, suivie d’explications.

2. Des exemples. Vous pourrez cliquer sur chacun des exemples pour l’entendre.

3. Des exercices. Très simples, comme il se doit, pour les premières leçons, ils seront de plus en plus étoffés. Ces exercices vous sont présentés sous la forme suivante (exemple tiré de la leçon N°1) :



Si vous cliquez une première fois sur la portée, celle-ci est remplacée par la correction. Un clic supplémentaire vous donnera la possibilité d’entendre la correction.

4. Les téléchargements. Vous pouvez réaliser l’exercice sur du papier libre ou bien le télécharger en PDF au bas de la leçon ainsi que sa correction. Il vous est également donné la possibilité de télécharger chaque cours en PDF.


LES EXERCICES / LES DEVOIRS


Les exercices et les devoirs sont divisés en deux catégories : les chants et les basses chiffrées. En harmonie, en entend par chant, une partie supérieure donnée et des parties laissées vierges, à compléter. On parle d' "harmoniser un chant". La basse chiffrée, à l'inverse, ne donne que la basse avec son chiffrage et propose de compléter les trois autres parties. On parle de "réaliser une basse chiffrée". La très grande majorité des cours vous proposera des exercices, des petits, des moyens, des gros, parfois un, parfois deux ou trois ou quatre. Parallèlement à tous les exercices et à tous les devoirs proposés à l'intérieur des leçons, je propose aussi vingt-huit devoirs d'harmonie supplémentaires en PDF, quatorze chants et quatorze basses chiffrées dans le menu Devoirs.

Si vous avez besoin d'une petite mise à jour ou d'un rattrapage en matière de chiffrage d'accords, passez à la deuxième page de l'introduction en cliquant sur la flèche ci-dessous.



Introduction II
Le chiffrage d'accords

Flèche droite