Cours d'harmonie
 

NIVEAU II - COURS N°13

Chiffrage +6/3



Le chiffrage +6/3 est presque exclusivement utilisé comme accord de passage ou au sein de marches harmoniques sans septième.

Voici un exemple de +6/3. Notez la présence de mouvements contraires, caractéristiques de l'utilisation de cet accord.





Remarques :

- Le sib n'étant pas une septième, il est amené à monter, à condition que le triton sib mi, soit sous la forme quarte augmenté et non quinte diminuée pour éviter les quintes parallèles.

- Les notes du triton ne sont pas doublées, dans l'idéal (vous croiserez des exceptions). Il ne reste donc plus qu'une seule possibilité de doublure.


Réalisez cette basse chiffrée très mozartienne :



La totalité de ce cours, les autres cours, les exercices, les enregistrements et les téléchargements vous attendent


DEVENIR MEMBRE



Flèche gauche

Cours N°12
La sixte napolitaine


Cours N°14
Le chiffrage +7

Flèche droite




 
 

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...


povo
Posté le 23 avril 2020 à 08h04

La confusion sur cet accord de VIIème degré en majeur, IIème degré en mineur, est qu'il ne peut pas être chiffré de la même manière dans les deux cas, bien que posant la même difficulté. Il faut donc le reconnaître dans une partition, qu'il soit chiffré +6/3 ou bien 6, lorsqu'il apparaît sous la forme de quarte augmentée.

povo
Posté le 23 avril 2020 à 07h42

Pardonnez. Ma remarque précédente concerne l'accord +7, objet d'une autre leçon. En effet pour transposer l'exemple de cours N°14 en fa# mineur il faut penser à former cet accord avec un mi# accidentel. Quant au chiffrage de l'accord de quarte augmentée objet du présent cours, lorsqu'il s'agit du mineur, sachez qu'il se chiffre 6 tout simplement. C'est la conclusion à laquelle j'arrive… Merci.

povo
Posté le 14 avril 2020 à 07h58

Devoir jouer un mi dièse accidentel, sauf erreur de ma part, dans un tel accord lorsque l'on est par exemple en fa# mineur, c'est un cas qui sort du cadre du cours d'harmonie? Ou bien alors n'y a t-il pas une bonne raison d'y faire même une courte référence? Merci.

povo
Posté le 20 novembre 2019 à 08h32

Dans l'harmonisation Mozartienne en La bémol majeur, je note que laccord +6/3 peut être tour à tour soit laccord de Sol soit l'accord de Do. N'est ce pas? Merci.

povo
Posté le 30 septembre 2019 à 05h45

Comment chiffrer ce même accord de passage en mineur ? 6/3? Merci.

povo
Posté le 28 septembre 2019 à 11h45

OK.

Webmaster
Posté le 28 septembre 2019 à 08h18

C'est le contraire.

povo
Posté le 28 septembre 2019 à 05h40

Je devine: exemple Mi/Sib puis Do/Sol est admis, l'inverse non. Est ce cela ? Merci.

povo
Posté le 27 septembre 2019 à 19h45

Je ne comprends pas.

Webmaster
Posté le 27 septembre 2019 à 15h32

Les quintes diminuées sont possibles entre les différentes voix. Tout dépend des mouvements. Le passage entre des quintes diminuées et quintes diminuées seront considérés comme quintes parallèles, l'inverse non.

povo
Posté le 27 septembre 2019 à 15h31

Je vois cependant dans le cours que vous évitez d'écrire l'accord de septième degré sous la forme 5 barré. C'est donc une partie de la réponse. Pardon.

povo
Posté le 27 septembre 2019 à 15h12

Je souhaite compléter ma question en la faisant porter davantage sur les quintes diminuées. Merci.

povo
Posté le 27 septembre 2019 à 15h09

Consentiriez vous un rappel afin de préciser si les quintes parallèles sont possibles entre voix différentes? Merci.

povo
Posté le 18 septembre 2019 à 12h40

Merci.

Webmaster
Posté le 17 septembre 2019 à 20h24

Oui. Il faut vraiment garder à l'idée les mouvements conjoints.

povo
Posté le 17 septembre 2019 à 19h19

L'accord de passage +6/3 me paraît donc devoir se résoudre (au sens d'une septième ou encore d'un retard, vous aviez compris) . Par exemple en Mi majeur, j'arrive à obtenir un degré VII (La/Fa#/Ré#) précédant un premier degré chiffré 5. Il s'agit d'une possibilité qui flatte mon oreille. Ai je bien utilisé cet accord? Merci.

povo
Posté le 17 septembre 2019 à 15h01

Quand il n'y a ni mouvement contraire ni signe du passage à d'autres notes conjointes faut il renoncer à l'usage de cet accord ? Merci

jacq
Posté le 30 septembre 2017 à 10h37

Bonjour,
Grâce à ce que j'ai appris dans vos cours, je pense pouvoir dire que : mesure 2 de l'exercice, le 3ème accord serait à chiffrer 6 et non 5, car c'est l'accord : reb fa lab, 1er renversement , n'est ce pas ? svp