Cours d'harmonie
 

NIVEAU II - COURS N°1

Accord de septième



Le chiffrage +4 est le troisième renversement de l'accord de septième de dominante. Ce chiffrage est essentiel dans la musique classique et par conséquent dans l'harmonie tonale. Il donne une touche intéressante aussi aux harmonisations de chansons quand il est bien utilisé.

Voici un exemple typique de son usage :

Exemple1
Cliquez pour écouter cet extrait



La plupart du temps, le chiffrage +4 est suivi du chiffrage 6, ce qui est logique puisque la septième est à la basse et qu'une septième descend, comme vous l'avez appris. Ici, tout naturellement elle descend au mi. En aucun cas elle ne pourra devenir un do. À retenir donc :

Le chiffrage +4 est suivi du chiffrage 6

Les seules exceptions concernent les éventuels retards ou bien des harmonisations très serrées ou chromatiques du 19ème siècle.

Autre remarque importante. Voyez les sauts de quarte du soprano et de l'alto. Ils sont typiques de ce chiffrage et vous ne devez pas hésiter à les utiliser. Il y en a parfois un, parfois deux mais on peut également s'en passer. Et à l'inverse, lorsque vous croisez un saut de quarte (sauf en début d'extrait), demandez-vous si le chiffrage +4 ne pourrait pas trouver sa place à cet endroit.

À NOTER
Le chiffrage +4 favorise les sauts de quarte.

Le +4 est l'accord type utilisé pour les cadences imparfaites. Pour rappel, la cadence imparfaite, à l'inverse de la cadence parfaite, a son Ier degré écrit sous la forme d'un premier renversement (chiffrage 6).
Voici deux exercices assez complets, un chant et une basse chiffrée. Pour le chant je vous demande, c'est logique, de trouver des chiffrages +4 à placer. Commencez par les chercher puis posez à la basse la note adéquate.

Je rappelle que vous pouvez soit recopier cette ligne mélodique sur du papier libre soit télécharger et imprimer le document PDF dans la section Téléchargement, ci-dessous.


CHANT


Quelques remarques :

- Notez à la mesure 3 les appogiatures répétées à la basse. Ce genre de choses n'est pas forcément évident à écrire mais vous pouvez observer pour commencer. Vous pouvez remarquer que les notes appogiaturées de se retrouvent pas dans les parties supérieures pour plus de clarté.

- Notez la descente diatonique très ample à la basse, à partir de la fin de la première mesure. J'ai dû octavier le do bécarre pour respecter la tessiture, mais en dehors de cela, la descente est continue et se ramène à : la, sol, fa, mi, ré, do, si, la, sol, fa, mi, ré, do, si. Ce genre de choses n'est possible que grâce au chiffrage +4.


BASSE CHIFFRÉE


Remarque :

Notez l'unité rythmique au soprano
TÉLÉCHARGEMENT
Exercice1
Téléchargez
le chant

Correction1
Téléchargez la correction
du chant

Exercice2
Téléchargez
la basse chiffrée
Correction2
Téléchargez la correction
de la basse chiffrée

TÉLÉCHARGEZ CE COURS EN PDF
Flèche gauche

RETOUR AU MENU
NIVEAU II


Cours N°2
Les retards 4-3

Flèche droite




 
 

FORUM


Connectez-vous pour poster une question, une remarque...